Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
Foot en marchant : un développement à très grande vitesse - Sport et citoyenneté

Foot en marchant : un développement
à très grande vitesse

 

Le foot en marchant, pratique ludique et bonne pour la santé, fait partie de l’offre loisir développée par la Fédération Française de Football (FFF).

 

Flashé à près de 33 km/h lors de son accélération légendaire contre l’Argentine lors de la Coupe du Monde FIFA 2018, Kylian Mbappé ne pourra vraisemblablement pas rééditer cette performance physique toute sa vie. Comme tout footballeur, il devra probablement un jour arrêter sa carrière professionnelle. Mais il pourra cependant se tourner vers l’offre loisirs de la FFF pour continuer à pratiquer sa passion.

 

« Une pratique accessible et inclusive »

Depuis plusieurs années, la FFF propose à ses clubs et licenciés des pratiques diversifiées du football. Il s’agit de manières de pratiquer le football qui ne s’inscrivent pas dans le format compétitif habituel et se basent avant tout sur l’aspect ludique et le plaisir de jouer en accord avec les valeurs de la FFF. Parmi elles, le football en marchant connaît un essor significatif.

On pourrait penser que le football et la marche à pied sont antinomiques. Néanmoins, le football en marchant est un mode de pratique à part entière et aux bienfaits souvent méconnus. D’origine britannique, une fois de plus, le « Walking Football » se pratique à effectif réduit sur un terrain de foot à 5. Comme son nom l’indique, les joueurs ont interdiction de courir et de tacler. Le ballon ne peut être levé au-dessus de la hauteur des hanches et les touches de balle sont limitées à 3. Le football en marchant est facile à mettre en place puisqu’il ne demande que peu de matériel, d’espace ou de joueurs.

Un autre atout phare du football en marchant, pratique peu traumatisante pour les corps, est qu’il permet à des personnes éloignées de l’activité physique de rester en forme voire de faire face à leurs problèmes de santé. Un atout essentiel lorsque l’on sait que l’inactivité physique est responsable chaque année de 10% de la mortalité totale en Europe [1]. Ainsi, l’activité physique, même en marchant, prévient les maladies et procure des bienfaits aux personnes connaissant des pathologies chroniques (ex. diabète, cancers, rhumatismes). Également, le football en marchant est l’occasion de sortir de son isolement pour retrouver des amis et évacuer son stress.

Pour les pratiquants, c’est l’assurance de pouvoir réaliser une activité réellement physique tout en prenant du plaisir et en partageant des moments-forts avec ses coéquipiers. Destiné à la base aux vétérans, le football en marchant se révèle accessible à tous. Mieux encore, c’est une pratique réellement inclusive qui permet à toutes les populations (personnes âgées, handicapés, femmes, …) de participer pour le plaisir du ballon rond.

32 clubs affiliés à la FFF proposent la pratique du football en marchant en France et, chaque année, de nouvelles sections s’ouvrent. A l’international, des tournois sont organisés. Rien ne semble pouvoir arrêter la marche en avant de cet autre football.

 

www.FFF.fr

 

[1] OMS Europe, 2016





Sport et citoyenneté