Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
Alberto Contador : la roue tourne par Sport et Citoyenneté

Alberto Contador : la roue tourne

13 février 2012

Chaudel_Vincent

 

Vincent Chaudel

Vice-Président, Sport et Citoyenneté

 

 

Réflexion proposée dans le cadre de notre chronique sur L’Internaute. (http://www.linternaute.com/)

 

Le Tribunal Arbitral du Sport a condamné le cycliste Alberto Contador, à deux ans de suspension avec effet rétroactif. Il perd donc ses victoires sur le Tour de France 2010 et le Giro 2010 (Tour d’Italie). Une telle sanction ne passe pas inaperçue et souligne des dérives trop souvent camouflées.

Afin de préserver l’éthique du sport de haut niveau et par ricochet le sport de masse (porteur de valeurs pour l’un et symbole d’exemplarité pour l’autre), la sanction du Tribunal Arbitral du Sport vient crédibiliser l’idée que le sport véhicule toujours des valeurs : l’égalité des chances, le fair play, le mérite… Nous pouvons également nous réjouir du courage de l’Agence Mondiale Anti-dopage et de l’Union Cycliste Internationale qui ont joué pleinement leur rôle comme pouvait l’espérer les instances européennes, la France en tête. Toutefois cette décision soulève de nombreuses questions et problématiques : la lenteur et la complexité de la justice sportive,  le surentrainement des sportifs,  la fréquence excessive des compétitions, la passion des journalistes qui est en contradiction avec une investigation raisonnée des autorités de contrôle, etc.

Les méthodes de dopage sont-elles de plus en plus sophistiquées, et donc difficilement décelables ?
Les « spécialistes » du dopage sont rodés depuis longtemps à ces techniques et comme toute économie souterraine, ils bénéficient de moyens et de complicités importantes.  Dans cet engrenage, trop de sportifs sont sollicités et entrent dans le cercle vicieux de la performance sous « perfusion dopante », parfois dès leur plus jeune âge, au point que tout un chacun puisse s’interroger sur l’intégrité éthique des sportifs se hissant sur les podiums . Ce sera l’enjeu de demain de se doter d’une politique de santé publique européenne et mondiale qui gagnera en efficacité scientifique. Cette politique devra impérativement être accompagnée d’un dispositif législatif efficace, allant au-delà de la justice sportive.

Consulter la version intégrale de l’article sur le site de l’Internaute.





Sport et citoyenneté