Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
HEALTH IN CITIES: MAKING IT EVERYONE’S BUSINESS - Sport et citoyenneté

HEALTH IN CITIES: MAKING IT EVERYONE’S BUSINESS

 

Ce mercredi 10 mai 2017, le Comité des Régions, en co-organisation avec l’Organisation Mondiale de la Santé Europe, a organisé une conférence intitulée « Health in Cities : making it everyone’s business ».

 

Cette conférence, voulue par le Rapporteur italien Roberto Pella (Parti du Peuple Européen), s’inscrit dans l’actualité. En effet, ce jour, le jeudi 11 mai, Roberto Pella va soumettre au vote un texte « Health in cities : the common good » [1]..

 

Une opportunité pour le Comité des régions et la Commission européenne de faire une déclaration et de souligner le rôle que les villes peuvent jouer pour provoquer des changements pour la santé et le bien-être des citoyens européens.

 

Au fur et à mesure que la population urbaine continue de croître, les défis auxquels seront confrontées les villes au cours des 20 à 30 prochaines années sont de plus en plus importants mais néanmoins passionnants. Cela fait écho aux résultats du projet PASS Sport et Citoyenneté sur la crise de l’activité physique et ses conséquences économiques (l’inactivité représente un coût de 80 milliards d’euros par an dans l’UE). Plus important encore, cela concerne l’idée que les villes et les autorités locales ont été quelque peu mises de côté dans la lutte contre la sédentarité. C’est une zone qui mérite une attention particulière car :-Ce sujet a quelque peu été ignoré par les chercheurs de l’activité physique ;-Cela représente un niveau local d’administration qui est beaucoup plus proche de la réalité des politiques d’activité physique que le niveau national.

 

Dans le cadre de cette conférence, M. Pella a invité des représentants des différentes directions générales de la Commission européenne qui ont collaboré à cette initiative. Le document souligne le rôle des villes sous le prisme de 5 thèmes : – aménagement urbain,- mobilité durable / transport public,- environnement- sport,- gouvernance L’OMS Europe, co-organisateur de l’événement, représenté par Christoph Hamelmann, chef d’équipe régional pour la santé et le développement en Europe, en Asie centrale et dans les États arabes, a rappelé que la moitié de l’humanité vit dans les villes, alors que les villes n’occupent que 3% de la surface terrestre. Il est donc nécessaire de créer un environnement viable pour les populations qui y vivent. Il a rappelé les objectifs fixés par l’OMS dans son programme 2020 pour atteindre l’objectif ultime, au cœur de ce programme, de santé et du bien-être pour tous.
Tout aussi important pour Sport et Citoyenneté est le concept de « villes actives ». Il s’agit de rendre nos villes plus compétitives. Il s’agit d’aider les villes européennes à privilégier l’activité physique pour en tirer parti, qu’il soit financier, humain ou social. Il s’agit d’activer les écoles, les parcs, les entreprises, les clubs sportifs, les familles et les transports.

 

En termes de mobilité, Piotr Rapacz, coordinateur de la Mobilité urbaine au sein de la DG Mobilité et Transport, a souligné la nécessité d’accélérer le développement de modes de transport actifs (cyclisme et marche). La « Déclaration sur le cyclisme » du 7 octobre 2015 va dans cette direction ;

Yves le Lostecque, responsable de l’unité sportive au sein de la direction de l’éducation et de la culture, a rendu compte des niveaux alarmants de pratiques sportives en Europe, rappelant que 59% ne pratiquent jamais de sport ou d’activité physique. Il a également souligné que nous devons innover, investir dans des parcs, investir dans des sports récréatifs. Les villes sont les acteurs centraux pour cela.

 

En effet, la forme, la taille de la ville ne devrait pas constituer des obstacles.

 

Cette conférence a donc souligné la nécessité de développer des synergies et d’améliorer la collaboration entre les acteurs qui ont un rôle à jouer dans ce domaine. La ville a et aura des défis à surmonter, mais elle a un rôle à jouer dans la santé et le bien-être de la ville. Une collaboration transversale est nécessaire aujourd’hui pour briser les silos et libérer le potentiel de l’activité physique et du sport pour les villes.

 

 

[1] Opinion factsheet, Comité des Régions, http://cor.europa.eu/EN/activities/opinions/pages/opinion-factsheet.aspx?OpinionNumber=CDR%206620/2016





Sport et citoyenneté