Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
Le football belge au premier rang des actions sociales - Sport et citoyenneté
catégories:

Le football belge au premier rang des actions sociales

action, athletes, ball

L’Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA) a tenu en ses locaux bruxellois, une conférence sur le football et la diversité le 22 Octobre 2018, en partenariat avec Pro League, Voetball Vlaanderen et l’ACFF.

L’événement s’est concentré sur les diverses actions et initiatives liées à la discrimination, comportements transgressifs, mais aussi avec pour vocation d’accroitre l’inclusion sociale dans le football belge.

Ainsi, le récent plan d’action au sein de football belge a été présenté par An de Kock (URBSFA) et Stijn Van Bever (Pro League). Face à la hausse des actes discriminatoires dans le football, et ce dernier étant un acteur social, il a été jugé nécessaire de créer ce plan d’action afin de contrer les instances transgressives et discriminatoires qui n’ont ni leur place dans al société, ni dans les stades. Un Code Éthique fût établi, avec des points de contacts au niveau régional et national, ainsi qu’un Code de Conduite personnalisable à chaque club ; tous deux accompagné d’une campagne de communication et d’une variété de projets d’inclusion sociale. Bien que des formations soient accessibles afin de sensibiliser ses sujets, un mécanisme de sanction a dû voir le jour, permettant aux instances gouvernantes du football belges d’être plus réactives et crédibles.

Antoine Rustin (ACFF) a démontré l’importance de développer une bonne attitude sportive à tous niveaux et par tous, par le projet Parent Fair-Play qui vise à responsabiliser les parents et accompagnants de matchs à montrer le bon exemple de comportement, et ainsi diminuer les comportements agressifs en bord de terrain.

L’utilisation du sport comme vecteur d’intégration et d’inclusion sociale au niveau local fût également abordé. Hedeli Sassia présenté le projet Tous sur le Terrain qui encourage et accompagne les clubs de football à ouvrir leurs portes aux réfugiés et demandeurs d’asiles tout en prenant compte de leurs contextes locaux. Ainsi en 2018, plus de 30 clubs belges ont sût mettre en place des initiatives fructueuses, entre autres grâce à leurs bénévoles, telles que : des équipes et entrainements d’origines mixtes, des aides aux devoirs ou des cours de langues. Prochainement, le projet se vouera à élargir son spectre à la pratique féminine, mais aussi à la création d’une formation d’entraineur diplômante. Enfin, Peter Schoenaerts a dévoilé les activités de l’ASBL Fast Forward qui approche la question d‘inclusion d’un autre angle. En effet, l’association s’intéresse aux parents de joueurs qui parle peu, voire pas du tout, le flamand, et a donc créé des cours de langues de manière pratique et adapté.

Enfin, la conférence s’est conclue par un débat autour de la discrimination dans le football belge.





Sport et citoyenneté