Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
Profiter de la croissance du secteur sportif pour agir sur l’insertion des jeunes - Sport et citoyenneté

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Profiter de la croissance du secteur sportif

pour agir sur l’insertion des jeunes

 

 

Nicolas Verdon, Délégué général, Fédération Nationale Profession Sport et Loisirs

Acteur engagé depuis 30 ans pour l’insertion professionnelle des jeunes, la Fédération Nationale Profession Sport et Loisirs s’appuie sur le potentiel des activités physiques et sportives pour lutter contre le décrochage scolaire et le chômage des jeunes. C’est l’objet notamment du nouveau dispositif « Parcours Sport Emploi » porté par la Fédération et déployé au niveau local.

 

 

 

À la fin des années 2000, 122 000 jeunes en moyenne quittaient chaque année la formation initiale sans avoir obtenu de diplôme (65 000) ou avec uniquement le brevet des collèges (57 000). Ils représentaient 17% des sortants du système éducatif. En 2016, la proportion de sortants précoces, c’est-à-dire de jeunes de 18 à 24 ans qui ne sont pas en formation et qui n’ont aucun diplôme ou au plus le diplôme du brevet est de 8,8% en France entière. Signes encourageants, la France connaît un taux de décrochage scolaire en légère diminution depuis le début des années 2000 mais enregistre encore 80 000 jeunes sortis du système scolaire sans diplôme en 2017 (Indicateur de pilotage national) dont plus de la moitié sont issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Si l’école a un rôle important à jouer et une grande responsabilité pour prévenir et lutter contre ce phénomène (la loi pour la Refondation de l’École de la République en a pris la mesure) elle ne peut agir seule. La réduction durable du décrochage et de l’éloignement des institutions nécessite de l’appréhender dans toute sa complexité. Le décrochage obéit à des facteurs nombreux, variés, qui dépassent largement le cadre de l’Éducation Nationale. Pour ces jeunes issus majoritairement de milieux sociaux défavorisés, cette situation est la source de difficultés sociales et économiques obérant une intégration qualitative dans la société.

 

Le sport et les loisirs : un secteur en croissance, des opportunités d’insertion professionnelle à saisir

Les jeunes décrocheurs scolaires ou ayant atteint un niveau V ou équivalent niveau IV sans avoir enclenché un projet professionnel gardent souvent, malgré leur situation socio-scolaire, des liens avec le monde sportif. Certains pratiquent en club ou sous une forme auto-organisée, d’autres sont spectateurs voire supporters, d’autres encore s’initient à des fonctions d’animateurs ou d’entraîneur et certains entretiennent des relations éducatives avec des entraîneurs et des dirigeants.

Ces liens qu’ont les jeunes avec l’objet « sport » est un levier important qu’il faut activer pour redonner un souffle à leurs trajectoires professionnelles. D’autant plus que le sport et les loisirs constituent un secteur pourvoyeur d’emplois pour la jeunesse française peu diplômée ou en décrochage scolaire. La rapport 2018 du CPNEF Sport montre clairement que la branche professionnelle se caractérise par une hausse significative du nombre de salariés sur les dernières années. En l’espace de 15 ans, on compte ainsi plus de 1,5 fois plus de salariés intervenant dans la branche.

 

La Fédération Nationale Profession Sport et Loisirs : un acteur engagé depuis 30 ans pour l’insertion professionnelle des jeunes

Depuis sa création en 1989 par Roger Bambuck alors secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports, la Fédération Nationale Profession Sport et Loisirs (FNPSL) s’engage auprès des jeunes qui veulent transformer leur passion en profession, en les accompagnant pour une insertion professionnelle réussie. Partenaire-opérateur des politiques publiques de l’emploi et du sport, la FNPSL fédère 80 associations et groupements d’employeurs porteurs de 25 000 emplois implantés au sein de 14 000 clubs, associations ou collectivités. Par ses associations fédérées, 10 000 offres d’emplois sont centralisées et relayées par plus de 350 conseillers-emplois.

Elle s’est spécialisée dans la mutualisation des emplois pour devenir aujourd’hui le principal acteur de l’emploi sportif français de l’économie sociale et solidaire. Ses métiers sont solidement ancrés dans le paysage du sport en France et concernent :

  • la gestion de l’emploi (administrative et financière) ;
  • la formation aux métiers du sport et des loisirs ;
  • la création et le portage d’offres de pratique en direction des usagers du sport, des loisirs et de la jeunesse ;
  • le conseil aux acteurs sportifs sur la gestion administrative et financière

Depuis 2018, la FNPSL a réorienté son projet fédéral en précisant sa responsabilité sociale et environnementale (RSE). Elle a ciblé quatre objectifs stratégiques de développement jusqu’en 2024, qui permettent de contribuer aux grands défis contemporains et d’augmenter ses impacts sociaux : (1) Favoriser l’emploi de qualité au sein du réseau ; (2) Développer sur les territoires des services efficaces et sécurisés ; (3) Renforcer le mouvement de sécurisation des associations ; (4) Appuyer le déclenchement de nouvelles opportunités sur l’emploi associatif.

 

Des écosystèmes locaux renforcés par le dispositif « Parcours Sport Emploi »

La FNPSL souhaite participer à la lutte contre le chômage de masse des jeunes, notamment des moins diplômés, en apportant ses compétences dans la création et la gestion d’emploi et dans l’accompagnement des professionnels et des futurs professionnels du sport et des loisirs. Pour cela, elle considère que chaque territoire est structuré par des jeux d’acteurs, des particularités institutionnelles, des histoires et des cultures qu’il convient de respecter. Elle ne souhaite pas imposer une méthodologie descendante mais proposer un modèle souple et adaptable à chaque configuration. C’est la métaphore de l’écosystème local qui guide l’approche fédérale : un ensemble d’entités qui interagissent dans un micro-environnement, qui ont en commun un projet de développement dans le temps, encadré par des engagements pris les uns envers les autres. Dans un écosystème chacun contribue à la création de valeur qui profite à tous.

 

Un dispositif pour cibler son talent, renforcer son l’employabilité et être performant

Le dispositif « Parcours Sport Emploi » porté par la FNPSL permet à des jeunes éloignés des parcours de formation et souffrant de désorientation professionnelle de vivre une pré-qualification aux métiers du sport et des loisirs via un accompagnement spécifique : stage de remobilisation autour de son projet professionnel, immersion dans l’entreprise, remise à niveau physique et scolaire, etc. Le but est pour chacun de trouver ce qui fait son individualité et sa spécificité dans le monde du travail tout en étant immergé dans une structure sportive ou de loisirs.

Beaucoup de jeunes ciblés par le dispositif ont eu des parcours scolaires chaotiques voire ont été en rupture avec les institutions. Durant ces expériences successives d’échec, ils ont assimilé l’idée qu’ils étaient inadaptés ou que la société était incapable de les reconnaître et de les accepter. En somme, qu’ils étaient incompatibles avec le monde du travail. Pour retrouver un parcours d’insertion professionnelle dans le sport et les loisirs, la FNPSL pense qu’il est indispensable de gagner de la confiance en soi, de connaître ses forces et ses atouts et de se mobiliser autour de son individualité. L’insertion est une série de choix pris de manière lucide entre « ce que je peux donner » et « ce que la société a besoin » à un moment donné.

Nous pensons que l’employabilité des individus repose en partie sur leur capacité à être performant. Dans le sport, la performance est une préoccupation de tous les instants, pour gagner dans la durée, pour se maintenir à un certain niveau de compétition ou de maîtrise d’une activité. C’est cette leçon de sport que la FNPSL souhaite donner aux jeunes ayant des difficultés d’insertion professionnelle.

 

www.profession-sport-loisirs.fr



Sport et citoyenneté