Evaluer l’impact social du sport

Depuis plus de 10 ans, Sport et Citoyenneté entend valoriser et promouvoir le rôle social et citoyen du Sport en Europe, au contact de tous les décideurs politiques et sportifs, nationaux et internationaux, régulièrement sollicités sur cet enjeu de l’évaluation de l’impact social du Sport. Fort de cette demande, notre Think Tank a décidé de s’associer avec le laboratoire interdisciplinaire VIPS2 (Violences, Innovations politiques, Socialisation et Sport) de l’Université de Rennes 2 (Equipe de Recherche), pour monter une offre unique sur le marché, basée sur l’expertise et le savoir-faire pluridisciplinaire des chercheurs tout en ayant pour objectif de modeler un produit fini directement exploitable et formaté pour les acteurs du Sport.

Que ce soit en France ou à l’international, l’évaluation de l’impact social du sport n’a que trop peu été travaillé. Si l’impact économique est abordé par les approches quantitatives, il est essentiel aujourd’hui de d’évaluer l’effet du sport sur la société et d’en mesurer son impact sur les transformations sociales. Pour cela, nous devons mobiliser des méthodes qualitatives afin d’interroger, de suivre, d’évaluer, et ainsi de maximiser la portée et la communication à l’extérieur (financeurs publics et privés, médias, grand public) de cet enjeu. On passe ainsi d’un projet sportif à un projet politique, au sens large et noble du terme.

Par ailleurs, le champ sportif, comme le champ politique, ont tout à gagner à s’appuyer sur la recherche pour faire avancer cette ambition. La science demeure trop peu valorisée comme outil d’aide à la décision publique et privée. L’occasion nous est offerte de faire du sport un secteur à la pointe sur ce sujet. Il est également nécessaire de s’ouvrir à d’autres secteurs que celui du Sport car directement impactés eux aussi (emploi, éducation, politiques de la ville)

Objectifs:

Opérationnelle depuis le début d’année, cette nouvelle offre a pour objectif d’évaluer l’impact social du Sport. Cette offre peut s’adresser aux acteurs suivants :

  • les organisateurs des grands événements sportifs internationaux (GESI)
  • les élus en charge des politiques publiques sportives
  • les organisateurs d’événements sportif et les annonceurs privés ayant mis en place une stratégie RSE par le sport

L’évaluation ne doit pas être appréhendée comme une sanction mais a vocation à mesurer, au niveau national et local, les effets directs et indirects du sport sur les principaux enjeux citoyens impactés : cohésion sociale, employabilité, éducation et formation, égalité femmes-hommes, santé, handicap, infrastructures, image et attractivité du territoire, etc.

Il s’agit alors d’en tirer tous les bénéfices et d’en faire un élément structurant de la stratégie des acteurs concernés, au service de l’intérêt général.

Notre offre:

Fort de nos expériences respectives avec le laboratoire VIPS² de Rennes 2, nous avons identifié les principales dimensions sociales potentiellement directement ou indirectement impactés par le Sport (accès au sport, cohésion sociale, etc.)

⇒ Avec notre matrice, nous sommes en mesure d’associer à chacune de ces dimensions, des indicateurs d’évaluation quantitatifs ET qualitatifs.

⇒ Pour mesurer ces indicateurs, nous appliquons une méthodologie appuyée sur une complémentarité d’études scientifiques :

  • l’ethnographie
  • les entretiens
  • l’analyse de presse
  • l’observation participante

⇒ Ces différentes études peuvent être menées sur l’ensemble du territoire. Dans un souci d’étude comparative, nous menons nos enquêtes dans différentes catégories de villes (grande métropole, ville moyenne, ville rurale, etc.)

1. Nous sollicitons lors de notre étude les institutions publiques et parapubliques chargées d’accompagner les populations ciblées :

(Secours Populaire ; EPHAD ; Maison de quartier ; maison d’accueil spécialisée ; Centres intercommunaux d’action sociale)

2. A l’analyse des programmes développés, des entretiens seront menés sur la base d’une grille standardisé afin de permettre une approche comparative sur la durée.

Idéalement sur un temps long (5 à 10 ans) afin d’être en capacité d’identifier les effets à long termes du sport sur la société. Cependant, nous sommes également en mesure d’adapter notre approche méthodologique et de fournir des résultats exploitables très rapidement.

⇒ Sous la supervision de notre Président, et de notre Directeur général, l’organigramme fonctionnel mis en place comprend :

  • la coordination scientifique de l’étude, pilotée par Marie-cécile Naves, Directrice des études de S&C, en lien avec l’équipe de chercheurs du laboratoire VIPS² (enseignants, chercheurs post-doctorat, chercheurs employés, étudiants)
  • le comité de pilotage coordonné par Antoine Panicali, Directeur du développement de S&C, et composé également de membres issus du commanditaire de l’étude et des acteurs locaux majeurs (ville, CCI, université, clubs sportifs).

3. Nous produisons des livrables personnalisés et adaptés aux besoins et aux publics ciblés par le commanditaire :

Principe :

  • Des rendus basés sur un contenu et un travail scientifique
  • Des livrables synthétiques et vulgarisés pour être directement exploitables
  • Une évaluation avec pour finalité des recommandations argumentées

 

Quelques exemples de livrables possibles : publication complète en fin d’étude / rapports écrits réguliers / infographies / articles scientifiques / présentations orales de nos travaux / notes d’analyse stratégique

Pour plus d’informations ou pour une proposition d’offre personnalisée, nous vous invitons à prendre contact avec notre Directeur du développement, Antoine Panicali : antoine.panicali@sportetcitoyennete.com / +33.6.03.03.15.96


Sport et citoyenneté