Notice: A session had already been started - ignoring session_start() in /home/sportetc/www/wp-content/themes/sportetcitoyennete/header.php on line 1
Éducations physiques et éducations sportives européennes : entre mondialisation et autonomies locales - Sport et citoyenneté

Éducations physiques et éducations sportives européennes : entre mondialisation et autonomies locales

 

Gilles Klein

Responsable de la thématique « Sport, Éducation et Entraînement » à I3SAW (International Society of Sport Sciences in the Arab World)

Membre du Comité Scientifique du Think tank Sport et Citoyenneté

 

 

Contribution présentée lors du I3SAW Congress – Université de Stirling (Avril 2017)

 

En Europe, mais aussi à l’échelle globale, l’éducation physique et l’éducation sportive sont à l’interface d’une contradiction. Plus les besoins des populations augmentent, plus l’offre publique d’activité physique tend à diminuer.

 

En premier lieu, l’analyse de la situation mondiale de l’éducation physique et du sport à partir de l’étude des sommets des ministres et hauts fonctionnaires et des enquêtes mondiales sur la situation scolaire, permet d’évaluer la situation actuelle et considérer les perspectives futures.

Pour les Conférences des ministres et hauts fonctionnaires de l’éducation physique et du sport – MINEPS – l’accès à l’éducation physique et au sport, la formation des cadres et les équipements dépendent des investissements effectivement consentis.

Les enquêtes mondiales sur la situation de l’éducation physique dans les écoles pointent au moins quatre inquiétudes sur les institutions, les contenus, la formation et les installations. Elles sont compensées par deux espoirs : les partenariats et un modèle pour une éducation physique et une formation des maîtres de qualité.

De conférences en enquêtes mondiales, les ministres et hauts fonctionnaires, les experts souhaitent trouver des solutions et passer à l’action, mais les problèmes subsistent.

 

En second lieu, les raisons de cette impuissance sont identifiées grâce à trois enjeux de l’éducation physique et du sport.

  1. Les mutations idéologiques, politiques et économiques influencent l’éducation physique et le sport. Entre 1989 (Berlin) et 2008 (New York), les mutations politiques et économiques ont entraîné des réformes résumées en deux processus : la réduction de l’intervention de l’État et le contrôle accru de l’État sur les services publics. Les services publics européens sont suspectés d’inefficacité. En 30 ans, la plupart des pays adoptent les standards de la « nouvelle gestion publique ». Les pays glissent d’un modèle d’État providence social-démocrate puissants vers un modèle d’État néo-libéral à l’anglo-saxonne. Ainsi, au sein de leurs gouvernements, plutôt que d’investir, les ministres doivent rentabiliser les investissements existants. L’éducation physique et le sport, disciplines mineures, sont revus à la baisse.
  2. Les enjeux institutionnels et administratifs sont marqués par la décentralisation et la flexibilité locale. Engagés dans des processus de décentralisation, les États transfèrent certaines compétences vers les autorités territoriales. Les décisions pour l’éducation physique et le sport se prennent plus fréquemment au niveau des collectivités locales. Le mot clé devient l’autonomie. A l’Est comme à l’Ouest de l’Europe, les écoles disposent de plus en plus d’autonomie pour mettre en œuvre l’éducation physique et le sport. La flexibilité, régionale et locale, a pour effet un émiettement de l’intervention publique face à des besoins sociétaux qui appellent pourtant des réponses nationales.
  3. Les enjeux doctrinaux et théoriques de l’éducation physique et du sport permettent de pointer les défis d’avenir. En Europe, l’éducation physique et le sport d’aujourd’hui sont fondés sur plusieurs héritages du XXe siècle. A partir de cet héritage se dessinent quatre enjeux européens pour l’avenir. Enjeu 1 : ces matières doivent maintenant davantage répondre aux besoins de la jeunesse : surpoids, sédentarité, inactivité, égalité, intégration. Enjeu 2 : Pour faire face aux besoins sociétaux, les politiques nationales doivent proposer des réponses adaptées, évitant le décalage entre discours et pratique. Enjeu 3 : face aux besoins sociétaux, les politiques nationales doivent prendre cinq dispositions institutionnelles majeures. Enjeu 4 : les politiques doivent mieux articuler les objectifs et les contenus quotidiens de l’éducation physique et du sport.

 

Les outils issus de l’analyse de la situation mondiale et de l’approfondissement européen permettent d’appréhender l’éducation sportive et la formation des cadres dans le monde arabe, en prenant pour exemple le Maroc et la Tunisie.





Sport et citoyenneté